La naissance du langage

Introduction

A la naissance ans, votre bébé ne sait pas encore parler mais il communique déjà : par ses regards, ses postures, ses mimiques ou ses pleurs, il exprime ses sentiments et interagit avec vous. A ce stade, son potentiel est illimité : naturellement prédisposé à acquérir un langage articulé, il a la capacité d’apprendre toutes les langues et de prononcer tous les sons. Plus étonnant encore, il peut aussi distinguer différentes langues en fonction de leur mélodie. Peu à peu, ses aptitudes vont diminuer pour se concentrer sur l’apprentissage de sa langue maternelle.

 

Du premier regard à la première phrase, vos interactions avec votre bébé sont fondamentales pour le conduire sur la voie du langage : c’est vous qui donnez du sens aux sons qu’il émet, et vous encore qui lui donnez envie de les répéter pour le plaisir de vous voir réagir et répondre à ses demandes. Dès ses premiers jours, il est donc essentiel de parler à votre bébé autant que possible et de babiller avec lui : en lui offrant un environnement porteur, vous lui donnerez toutes les chances de progresser rapidement et harmonieusement.

 

L’acquisition du langage se fait à un rythme très différent selon les bébés : certains prononceront déjà plusieurs mots à un an, tandis que d’autres s’exprimeront encore dans un jargon incompréhensible à deux ans. Respectez donc l’évolution de votre enfant ! Stimulez-le et encouragez-le, mais lui faites ressentir aucune pression : plus votre attente sera forte, plus votre petit risque de se fermer dans une attitude de refus.

 

> Entre 0 et 1 mois : la naissance de la communication

> De 2 à 6 mois : gazouillis en cascade

> De 6 à 9 mois : les syllabes répétées

> De 9 à 12 mois : voilà les premiers mots !

> Entre 15 et 18 mois : la soif d’apprendre

> Entre 18 et 24 mois : l’explosion du vocabulaire

> Vers 3 ans : je parle comme un grand

 

 

Réagissez à cet article

Envoyer par Email