L’ostéopathie pour les tout petits

L’ostéopathie pour les tout petits - Mustela
Si les vertus de l’ostéopathie sont bien connues pour les adultes, on pense parfois moins à y avoir recours pour les bébés. Et pourtant, ses effets sont souvent étonnants chez les plus petits, et son champ d’action particulièrement large : accouchement difficile, sommeil perturbé, troubles digestifs, pleurs inconsolables, difficultés à téter ou encore bronchites à répétition sont autant de motifs pour une consultation de votre bébé chez un ostéopathe. 
Prête à tenter l’expérience ? 

L’ostéopathie, comment ça marche ?

L’ostéopathie considère le corps comme un tout et part du principe que les différentes structures qui le composent (articulations, ligaments, muscles, viscères…) sont interdépendantes : tout mauvais fonctionnement d’un élément peut affecter les autres et déséquilibrer l’ensemble de l’organisme. Ainsi, l’ostéopathie ne s’attache pas à traiter un symptôme mais sa cause, par des manipulations qui rétablissent la bonne mobilité des tissus organiques.
 
Reconnue par l’ordre des médecins, cette méthode thérapeutique ne se substitue pas à la médecine classique mais lui apporte un complément qui fait souvent la différence. Ses indications sont multiples : chez l’adulte, elle est connue pour soulager le mal de dos, les sciatiques ou les douleurs articulaires, mais elle peut aussi contribuer à traiter des troubles aussi divers que la constipation, les infections urinaires, l'asthme, les otites, les migraines, les troubles du sommeil ou le stress.
 
Pensez-y également pendant votre grossesse : l’ostéopathe pourra vous aider à soulager d’éventuelles douleurs et à préparer votre corps à l’accouchement.

Quelles indications pour les bébés ?

Il n’y a pas d’âge pour consulter un ostéopathe ! En effet, les bébés sont particulièrement réceptifs à cette technique, qui produit souvent des effets spectaculaires sur eux. Dans les semaines qui suivent la naissance, un petit check-up ostéopathique est toujours utile : l’accouchement soumet en effet le bébé à de fortes pressions qui entraînent bien souvent de microtraumatismes. Certaines maternités proposent d’ailleurs une consultation ostéopathique de façon systématique.
 
Cette séance est surtout recommandée si l’accouchement a été difficile : un travail trop long ou au contraire très intense et rapide, l’usage de forceps ou de ventouse, une présentation par le siège, un accouchement déclenché ou encore par césarienne perturbent souvent le fonctionnement normal des structures crâniennes du bébé. L’ostéopathe pourra détecter ces éventuels problèmes et les régler rapidement.
 
Par la suite, l’ostéopathe peut vous apporter son aide pour régler une multitude de troubles : pleurs excessifs, régurgitations fréquentes, coliques, problèmes digestifs et reflux, difficultés à téter, troubles du sommeil, signes d’anxiété, bronchites à répétition…
 
Prenez aussi l’habitude d’observer attentivement votre bébé : une cambrure excessive lorsque vous le prenez dans vos bras, un crâne aplati à l’arrière, une tête toujours tournée ou inclinée du même côté, une raideur des membres, des postures qui vous semblent étranges ou un manque de tonus sont autant de signes qui peuvent révéler de petits blocages qu’un ostéopathe saura rectifier.

Comment ça se passe ?

Comme chez le médecin, la séance débute toujours par un entretien : l’ostéopathe vous interrogera sur la naissance de votre bébé, son comportement, les troubles que vous pourriez avoir repérés et bien sûr les raisons qui vous amènent à consulter. Puis, il installera votre bébé sur sa table d’ostéopathie, allongé ou assis contre lui, et procèdera à différentes manipulations tout en douceur pour vérifier la mobilité des différentes parties de son corps et, si besoin, traiter les dysfonctionnements.
 
Si des craquements impressionnants sont parfois au rendez-vous dans les séances d’ostéopathie pour adultes, rien de tel au programme pour les bébés : très douces et délicates, les manipulations sont totalement indolores. Bien souvent, elles procurent une telle détente aux bébés qu’ils se relâchent complètement. Ils peuvent même parfois s’endormir au cours de la séance !
 
Cependant, il arrive aussi que les bébés n’apprécient pas certains touchers (notamment au niveau du crâne) et se mettent à pleurer. Ils peuvent aussi être tout simplement effrayés par le contact d’une personne inconnue. Pas de panique : votre bébé ne souffre pas ! Votre présence sereine contribuera à le rassurer : tenez-lui la main, parlez-lui ou chantez-lui une comptine qu’il apprécie pour l’aider à se calmer.
 
Les blocages physiques des bébés sont généralement rapides à corriger, car leur jeune organisme est très mobile : une ou deux séances d’environ 30 minutes suffisent le plus souvent pour leur rendre leur confort physique… et leur joie de vivre !

DÉCOUVREZ NOS PRODUITS

Nos conseils

  • L’éveil musical de votre bébé

    Les enfants et la musique, c’est une grande histoire d’amour… Avant même la naissance, les bébés sont sensibles aux sons qui leur parviennent.

  • Prendre soin de sa peau

    Soins quotidiens, troubles cutanés, protection solaire… découvrez tous nos conseils pour prendre soin de la peau de votre bébé dès sa naissance.