Premiers pas, premières chaussures

Premiers pas, premières chaussures - Mustela
Lorsque vient le temps d’offrir sa première paire de chaussures à votre bébé, comment trouver la bonne parmi les dizaines de modèles que l’on peut admirer dans les vitrines ? Mieux vaut ne pas céder uniquement à un coup de cœur esthétique, mais se montrer aussi vigilante sur quelques points clés !
 
Durant ses premiers mois, votre bébé n’a pas besoin de chaussures : le contact direct avec le sol, pieds nus, en chaussettes ou en chaussons de cuir souple, lui permet de trouver plus facilement son équilibre et de muscler peu à peu ses jolis petons. Mais lorsqu’il se met debout et fait ses premiers pas (entre 9 et 18 mois environ selon les enfants), le moment est venu de lui offrir sa première vraie paire de chaussures ! Un choix important, pour le confort de votre bébé mais aussi pour le bon développement de ses pieds.

Premières chaussures : rigides ou souples ?

A l’époque des premiers pas, les pieds de votre bébé sont encore naturellement plats et ses jambes légèrement arquées. On a longtemps pensé que pour aider la voûte plantaire à se former et les jambes à se redresser, les chaussures des bébés devaient être dotées d’un contrefort rigide et d’une voûte plantaire marquée. La plupart des modèles proposés dans le commerce sont aujourd’hui encore de ce type.
Cependant, depuis quelques années, les recherches en podologie tendent à prouver que les pieds de bébé ne se développent jamais mieux que nus : l’idéal serait un contact direct avec le sol, qui donne un meilleur équilibre, aide les petits pieds à se muscler et la voûte plantaire à se former tout naturellement. 
Mais bien sûr, il n’est pas question de laisser votre enfant pieds nus à l’extérieur… Pour assurer son confort, lui éviter de glisser et protéger ses pieds, plusieurs marques proposent désormais des chaussures souples, en cuir ou en toile pour laisser respirer la peau, dotées d’une semelle légère et flexible. Dans la mesure du possible, choisissez un modèle doté de fermetures à scratchs, qui s’adaptent finement à la morphologie du pied et sont faciles à attacher ou défaire par l’enfant lui-même.

La juste taille

On est parfois tenté de choisir des chaussures un peu grandes pour qu’elles durent plus longtemps… Une erreur à éviter ! Peu confortables, des chaussures trop grandes risqueraient aussi de compromettre l’équilibre encore précaire de votre tout-petit. Votre chausseur pourra certainement vous proposer un pédimètre pour mesurer ses pieds avec précision.

D’une pointure à l’autre

Bien potelés, les pieds des bébés ne sont pas très sensibles. Votre bout de chou ne se rendra donc probablement pas compte du moment où ses chaussures deviendront trop petites. A vous de vérifier régulièrement en appuyant sur le devant de la chaussure lorsqu’il est debout : un bon centimètre doit rester vide entre ses orteils et l’extrémité de la chaussure. Sachez que jusqu’à 3 ans, il changera de pointure tous les 4 mois environ : une jolie collection de modèles en perspective !
 
Durant ses premiers mois, votre bébé n’a pas besoin de chaussures : le contact direct avec le sol, pieds nus, en chaussettes ou en chaussons de cuir souple, lui permet de trouver plus facilement son équilibre et de muscler peu à peu ses jolis petons. Mais lorsqu’il se met debout et fait ses premiers pas (entre 9 et 18 mois environ selon les enfants), le moment est venu de lui offrir sa première vraie paire de chaussures ! Un choix important, pour le confort de votre bébé mais aussi pour le bon développement de ses pieds.

DÉCOUVREZ NOS PRODUITS

Nos conseils

  • Idées d'activités avec votre bébé entre 1 et 2 ans

    Durant sa deuxième année, votre bébé va progresser à pas de géants.

  • Le carnet de santé de votre bébé

    Le carnet de santé, tous les parents le connaissent : ce petit cahier vous est remis à la naissance de votre enfant, en maternité, à la mairie ou en PMI.