Prendre l'avion avec votre bébé

Prendre l'avion avec votre bébé - Mustela

Cet été, vous aurez peut-être l’occasion de prendre l’avion pour la première fois avec votre bébé. Un moyen de transport adapté aux tout-petits, à condition d’avoir une bonne organisation ! Découvrez nos conseils pour voyager en famille l’esprit tranquille.

A partir de quel âge ?

Les bébés sont autorisés à prendre l’avion bien plus tôt qu’on ne le pense. S’ils sont en bonne santé et nés à terme, les nouveaux-nés sont acceptés par la plupart des compagnies aériennes dès l’âge d’une semaine pour un vol de courte durée, et dès 3 semaines pour un long courrier.
Toutefois, si vous pouvez différer votre voyage, mieux vaut attendre que votre bébé ait reçu ses premiers vaccins pour prendre l’avion : l’atmosphère confinée des cabines est propice à la transmission des virus. Il est également déconseillé d’emmener votre bébé dans les régions du monde touchées par des maladies contre lesquelles il est trop jeune pour être vacciné (malaria, fièvre jaune, etc.). Enfin, si votre bébé est né prématurément ou s’il souffre d’un problème de santé, demandez toujours l’avis de votre médecin avant de prendre l’avion avec lui.

Bien préparer le voyage

Pour éviter les mauvaises surprises à l’aéroport, sachez que votre bébé est soumis aux mêmes règlementations que vous : il doit avoir sa propre carte d’identité pour voyager en Europe, et son propre passeport (ainsi que d’éventuels visas) pour le reste du monde. Plusieurs semaines sont nécessaires pour obtenir ces papiers : pensez à vous y prendre à l’avance !
Dès la réservation de vos billets, précisez aussi à votre compagnie aérienne que vous voyagerez avec un tout-petit : vous pourrez ainsi bénéficier d’une place plus spacieuse, d’un berceau-hamac ou même d’un lit pour votre bébé sur certaines compagnies. La plupart acceptent également les bébés dans leur couffin ou dans un siège auto de type maxi cosy. Si vous souhaitez une place à part pour votre enfant, n’oubliez pas de le demander : par défaut, les bébés de moins de 2 ans voyagent sur les genoux de leurs parents. Une solution économique, mais pas toujours très confortable…
Renseignez-vous enfin sur les règles concernant les poussettes : les modèles pliants sont parfois acceptés à bord, tandis que les grosses poussettes sont toujours mises en soute. Pensez alors à emporter un porte-bébé, qui vous sera très utile après l’enregistrement de vos bagages.

Les astuces pour un vol serein

Le plus souvent, votre bébé a droit à son propre bagage à main : profitez-en pour emporter une large provision de couches, lingettes et vêtements de rechange, pour lui mais aussi pour vous. Vous éviterez ainsi de passer le voyage dans de mauvaises conditions s’il renverse un verre d’eau sur vous ou en cas de petite régurgitation sur votre épaule.
Sachez aussi que les règles de sécurité concernant les liquides embarqués dans l’avion ne concernent pas les tout petits : vous êtes autorisée à emporter du lait en poudre, de l’eau minérale ou des petits pots pour nourrir votre bébé. Mais attention : les agents de sécurité peuvent vous demander de les goûter avant de les accepter ! Mieux vaut donc conditionner tout cela dans des récipients refermables. Les autres liquides, comme l’eau nettoyante, le lait de toilette ou le sérum physiologique, ne doivent pas dépasser 100 ml pour être tolérés en cabine : échantillons et dosettes de voyage sont parfaits pour cet usage.
Au décollage et à l’atterrissage, le changement d’altitude provoque une décompression qui peut être douloureuse pour les oreilles de votre bébé. Une seule solution pour déboucher ses oreilles : la succion, au sein, au biberon ou à la tétine. S’il a le nez bouché, nettoyez-le lui aussi avant de décoller et d’entamer la descente à l’arrivée.
Enfin, à bord, la climatisation est constante et la température plutôt fraîche. Couvrez bien votre bébé et prévoyez une couverture et un bonnet en plus de ses vêtements. Un petit rhume est vite attrapé !

Occuper votre bébé à bord

Si les nourrissons dorment pendant une bonne partie du voyage ou se contentent de rester dans vos bras, les enfants plus grands ont bien souvent du mal à rester sagement assis durant tout un vol ! Il n’existe pas de solution miracle, mais quelques astuces pourront vous aider.
Avant tout, pour les longs courriers, choisissez toujours les vols de nuit : votre bébé dormira et vous pourrez vous aussi vous reposer. Pensez également à emporter à bord quelques-uns de ses jouets favoris, en évitant ceux qui pourraient déranger les autres passagers – en particulier ceux qui font du bruit ou de la musique. Selon l’âge de votre enfant, tournez-vous plutôt vers les livres, les doudous, les petites voitures, le matériel de dessin et autres supports d’activités silencieuses.
Attirez l’attention de votre enfant sur tout ce qui l’entoure : les gens qui passent, les hôtesses, le ciel et les nuages visibles par les hublots… Un vol en avion est l’occasion de nombreuses découvertes pour lui ! Souvent, des dessins animés sont également proposés sur les écrans : une bonne solution pour occuper votre bébé un petit moment. Enfin, si le personnel de bord vous y autorise, levez-vous avec lui pour une petite promenade dans les allées : le changement de position l’aidera à se calmer s’il s’énerve.

DÉCOUVREZ NOS PRODUITS

Nos conseils

  • Départ en vacances

    Les vacances approchent. Si vous aviez l’habitude de partir à l’improviste, la présence de votre bébé va quelque peu changer les choses...

  • La montagne avec bébé

    L’hiver sera bientôt là et vous rêvez peut-être d’un séjour à la neige en famille. Mais votre bébé est-il prêt pour les sommets ?