Devenir papa

Devenir papa - Mustela

Après neuf mois d’attente, votre bébé est enfin venu au monde : vous êtes papa ! La naissance de votre enfant est une immense source de joie et vous bouleverse au plus profond de vous : toutes vos pensées se tournent désormais vers ce petit être si vulnérable que vous ne vous lassez pas de contempler. En l’espace de quelques heures, vous êtes aussi passé du statut de couple à celui de famille : une page se tourne et une nouvelle vie commence ! Découvrez nos conseils pour aborder en toute sérénité les premiers mois de votre bébé et profiter pleinement de cette période exceptionnelle.

PASSER DU COUPLE À LA FAMILLE

L’arrivée de votre bébé est un événement merveilleux, mais aussi un grand bouleversement. L’équilibre que vous aviez construit avec votre compagne peut en être perturbé : vous passez du couple à la famille et chacun doit redéfinir sa place, son rôle. Donnez-vous du temps pour trouver un nouvel équilibre, avec votre bébé, en couple et avec la famille étendue !
 
Redéfinir les rôles
 
• La solidarité avec votre femme est essentielle pour gérer votre nouvelle responsabilité de parents en toute sérénité : vous avez fait cet enfant à deux, et vous êtes deux pour vous en occuper ! Les premiers mois, votre compagne aura besoin de votre aide pour récupérer de la fatigue de la grossesse et de l’accouchement. Soulagez-la autant que possible des tâches du quotidien et saisissez toutes les occasions pour passer du temps avec votre enfant.
 
• Devenir papa implique aussi d’accepter que votre compagne soit temporairement moins disponible pour vous. Une relation fusionnelle entre elle et votre bébé est tout à fait normale durant les premiers mois, et elle s’atténuera naturellement au fil du temps. Trouvez votre place en vous investissant également dans les soins et la relation avec votre enfant.
 
• Au fil du temps, la relation triangulaire entre vous, votre compagne et votre bébé se structurera de mieux en mieux. L’axe entre votre femme et vous est aussi important pour votre bébé que ceux qui l'unissent à sa mère et à vous : pour un enfant, son père est l'homme que sa maman désire. Et la place que votre femme vous donne auprès d’elle vous renforce ainsi dans votre fonction paternelle.
 
• Si ce bébé n’est pas le premier pour vous, l’adaptation se fera sans doute plus facilement grâce à votre expérience de parents. Soyez cependant attentif à la réaction de vos aînés face au nouveau bébé : si ce sujet vous intéresse, vous pouvez consulter notre fiche conseil. 
 
Préserver vos vies personnelles
 
En venant au monde, votre bébé a fait de vous des parents comblés. Mais vous n’en restez pas moins un homme et une femme… Vie parentale, vie de couple et vie personnelle peuvent tout à fait être menées de front avec un peu d’organisation !
 
• Si vous ressentez le besoin d’avoir du temps pour vous en dehors du travail, parlez-en avec votre compagne pour trouver ensemble une solution. Elle appréciera aussi sans doute que vous lui proposiez réciproquement des temps libres sans le bébé, pour elle. Vous pourrez ainsi tous deux conserver les activités qui vous tiennent à cœur en dehors de votre nouveau rôle de parents.
 
• Préserver votre vie de couple est essentiel. Profitez de vos soirées et des siestes de votre enfant pour vous ménager des moments d’intimité à deux comme avant sa naissance. Si vous en avez la possibilité, demandez aux grands-parents ou à une personne de confiance de garder votre bébé de temps en temps pour vous offrir un moment à deux.
 
• Votre compagne aura peut-être des difficultés à se sentir à nouveau bien dans son corps après la grossesse. Vous aurez alors un rôle essentiel à jouer pour valoriser sa féminité : dites-lui que vous l’aimez et que vous la trouvez belle, offrez-lui de petits cadeaux, montrez-vous tendre… Tous ces petits gestes l’aideront à se sentir aussi femme que mère et à s’épanouir pleinement dans ces deux rôles.
 
• Après la naissance, le désir sexuel de votre compagne et le vôtre ne seront pas forcément en phase. Elle a un corps à retrouver et des appréhensions. Séduisez-la et manifestez-vous. Voyez comment elle vous reçoit : si elle a eu une épisiotomie, la pénétration peut la faire souffrir car la cicatrice n’a pas la même élasticité que les tissus antérieurs. Soyez très doux et adoptez des positions amoureuses où le poids de votre corps n’appuie pas trop sur elle. Ne vous étonnez pas de la modification de son plaisir : la tonicité de son périnée n’est pas encore retrouvée et ses sensations ne sont peut-être pas aussi intenses qu’avant. Pour les mêmes raisons, votre plaisir peut également être moindre. Rassurez-la sur votre désir. La rééducation du périnée vous permettra de retrouver autant de plaisir qu’auparavant, voire davantage.
 
 
Etablir de bonnes relations avec la famille
 
• Offrez à votre bébé des contacts aussi réguliers que possible avec votre famille : grands-parents, cousins, oncles et tantes sont autant de relations privilégiées et uniques. Le brassage des âges dans l’entourage de votre enfant est aussi une grande richesse pour lui. De votre côté, la présence de votre bébé peut être l’occasion de prendre du recul et d’apaiser les relations avec certaines personnes de votre entourage.
 
• Parallèlement, affirmez clairement votre place vis-à-vis du reste de la famille. Les grands-parents sont souvent présents et s’immiscent parfois un peu trop dans votre quotidien avec votre bébé : si c’est le cas, vous devrez gentiment leur faire comprendre qu’ils doivent respecter vos choix et votre façon de vivre avec votre enfant.