La montagne avec bébé

La montagne avec bébé - Mustela

Premier séjour à la montagne avec bébé

L’hiver sera bientôt là et vous rêvez peut-être d’un séjour à la neige en famille. Mais votre bébé est-il prêt pour les sommets ? La montagne offre de nombreuses découvertes stimulantes pour un tout-petit, mais elle présente aussi des particularités climatiques : l’oxygène y est plus rare, l’air plus sec et plus froid, la pression atmosphérique plus basse, le soleil plus dur… On fait le point sur les précautions à prendre et les règles à respecter pour en profiter sans danger !

Avant le départ : un petit tour chez le pédiatre

Dès ses premiers mois, votre bébé peut être emmené à la montagne jusqu’à 1500 m d’altitude : au-delà, la raréfaction de l’oxygène et la baisse de pression pourraient être difficiles à supporter pour son organisme immature. Attendez son premier anniversaire pour viser les plus hauts sommets !
Avant de partir, votre bébé doit être en parfaite santé. En préparation des vacances, pensez donc à faire un saut chez votre pédiatre qui vérifiera notamment que votre tout-petit n’a pas d’otite, n’est pas anémié et ne souffre pas d’un souffle au cœur : ces troubles de santé pourraient poser problème en haute montagne. Tout est ok ? Alors vous pouvez prendre la route !

Une montée tout en douceur

Vous êtes du genre à faire la route d’une traite pour arriver plus vite ? Avec votre bébé, il va falloir changer vos habitudes ! Arrivés à 1200 m d’altitude, une pause s’impose pour permettre une adaptation progressive de son corps aux conditions atmosphériques. Durant la montée, pensez aussi à lui proposer fréquemment des tétées ou des biberons, pour déboucher ses oreilles et éviter toute douleur. Et appliquez le même programme sur le chemin du retour.

Gare au froid sec…

En montagne, il règne généralement un froid très sec, propice aux laryngites pour les tout-petits. De plus, votre bébé bouge peu et se refroidit beaucoup plus vite que vous : une extrême vigilance s’impose ! Emmitouflez-le au maximum, en laissant aussi peu de peau nue que possible : bottes fourrées, gants, écharpe et bonnet sont de rigueur, à doubler de couvertures ou d’une chancelière. Pensez aussi à hydrater régulièrement sa peau, mise à rude épreuve par le froid et l’air sec : adoptez par exemple les soins nourrissants au Cold-cream nutri-protecteur Mustela Bébé pour le visage et le corps, et l’Hydra-stick au Cold-cream pour les lèvres et les pommettes exposées.
Les promenades au grand air ne doivent pas excéder une heure, et toujours en poussette ou dans un porte bébé ventral : n’installez jamais votre bébé sur votre dos, car vous auriez du mal à surveiller les signes d’un éventuel refroidissement.

…et au soleil !

En altitude, les dangers du soleil sont à leur maximum : les UV sont plus intenses car moins filtrés par l’atmosphère et la réverbération sur la neige intensifie les rayonnements. La peau et les yeux de votre bébé doivent absolument être protégés. Avant de sortir, équipez-le systématiquement de lunettes de soleil 100 % UV de catégorie 4 et appliquez une protection solaire d’indice 50 +, spécifiquement formulée pour les plus petits. Il ne vous reste plus alors qu’à lui faire découvrir les plaisirs de la neige !

DÉCOUVREZ NOS PRODUITS

Nos conseils

  • Départ en vacances

    Les vacances approchent. Si vous aviez l’habitude de partir à l’improviste, la présence de votre bébé va quelque peu changer les choses...

  • Prendre l'avion avec votre bébé

    Cet été, vous aurez peut-être l’occasion de prendre l’avion pour la première fois avec votre bébé.