Les bienfaits et dangers du soleil pour votre bébé

Quelle est l’action des UV sur la peau de nos bébés et enfants ? quels sont les bienfaits et dangers du soleil ? Pour pouvoir préserver leur peau fragile, voici quelques infos à connaître sur le soleil, ses types de rayonnement et ses effets sur la peau.

Dès le moindre rayon de soleil, votre enfant aime courir, jouer dehors. Mais si le soleil a des bienfaits, il est aussi dangereux pour la peau fragile et immature des bébés et enfants.
 

Le soleil et ses différents rayonnements

Trois types de rayonnements

Vous voyez certains rayons du soleil mais pas tous… Les rayonnements du soleil qui parviennent à la surface de la terre peuvent être classés en 3 grands types : 

  • Le rayonnement visible, c'est à dire ce que perçoit l'œil,
  • Les infrarouges (IR),
  • Les ultraviolets (UV), UVA et UVB, qui sont les plus dangereux.

 

Quelle est l’action des UV sur la peau ?

Les effets des rayonnements sur la peau varient en fonction de leur longueur d'onde : plus la longueur d'onde d'un rayonnement est longue, plus celui-ci pénètre profondément dans la peau.

Voici la différence d'impact sur la peau selon le type d'UV :  

  • Les UVA, qui sont ceux qui pénètrent le plus profondément dans la peau, sont responsables du bronzage rapide mais aussi du vieillissement et des rides de la peau.
  • Les UVB sont responsables du bronzage lent. Peu bloqués par l’atmosphère, les UVB sont la première cause des coups de soleil et d'autres impacts plus ou moins graves pour la peau peau. 
  • Les UVC sont les plus nocifs. Heureusement, ils n’atteignent pas la surface de la Terre.

Toutes les peaux ne sont cependant pas égales face au soleil : en fonction de leur phototype, elles sont plus ou moins résistantes face aux UV. Connaissez-vous le phototype de votre enfant ?
 

Une quantité d’UV à géométrie variable

La quantité d’UV reçue par la peau varie en fonction de nombreux facteurs :  

  • L'horaire : le matin et le soir, le rayonnement est oblique. Il traverse davantage la couche d'ozone entre 11 h et 14 h : le rayonnement UVB est alors maximal.
  • La saison : au mois de juillet dans l'hémisphère nord, le risque de coup de soleil dû aux UVB est 100 fois plus important qu'en hiver.
  • La latitude : l'intensité du soleil est maximale à l'équateur où le rayonnement est vertical et a donc un trajet plus court à travers la couche d'ozone.
  • L'altitude : la quantité d'UVB augmente de 4% à chaque fois que l'on s'élève de 300 mètres. Cela explique en partie le risque majeur de coups de soleil en montagne.
  • Les nuages : en fonction de leur épaisseur et de leur altitude, ils peuvent filtrer un peu les UV mais un coup de soleil est toujours possible sous un ciel voilé.
  • La nature du sol : le pouvoir de réflexion est différent selon qu'il s'agit de neige (85%), de sable (17%), d'eau (5%) ou d'herbe (3%). Ainsi, la montagne cumule tous les dangers avec plus d'UVB à cause de l’altitude, et plus de réflexion sur la neige.
  • L’eau : elle reflète jusqu’à 20% des UV. Il est donc possible de prendre un coup de soleil sous l’eau. 

 

Les bienfaits du soleil

Pas de vie sans soleil ! Ses bienfaits sont nombreux : 

  • Ses rayons participent à la synthèse de la vitamine D, qui stimule le métabolisme du calcium et favorise la croissance osseuse.
  • Il a un effet favorable sur l’humeur.

Mais seules quelques minutes de soleil par jour suffisent pour profiter de ces effets positifs. 

 

Les effets néfastes du soleil

Une exposition prolongée au soleil peut présenter plusieurs risques, à court terme mais aussi à plus long terme, et en particulier : 

  • Les infrarouges (IR) peuvent provoquer une insolation, avec malaise et/ou maux de tête, voire un coup de chaleur, avec déshydratation aiguë et troubles de la conscience. Cette situation survient surtout chez les enfants.
  • Les UVB, et dans une moindre mesure les UVA, peuvent brûler l’épiderme et faire apparaître un coup de soleil
  • Après plusieurs années, des expositions répétées sans protection adaptée peuvent conduire à un vieillissement cutané accélérée sous l’effet des UVA, voire à des cancers de la peau sous l’effet des UVB. 

 

Pas de panique, avec quelques règles simples et une bonne protection solaire, vous pouvez protéger votre bébé du soleil, en cas d’exposition inévitable au soleil.

 

Vous aimerez aussi

Image
proteger la peau de votre bebe
Naissance

1ers soins et 1ers gestes

Protection Solaire : Comment protéger votre bébé du soleil ?

Image
depart vacance
Bébé

Vie quotidienne

Départ en vacances

Image
Sun's dangers mini - Baby Child
Naissance

1ers soins et 1ers gestes

Quel est le phototype de votre enfant ?