SOS anti-crampes

SOS anti-crampes

retour

SANTé

Les crampes font partie de ces petits tracas de la grossesse dont on se passerait volontiers. Mais... pas de panique : s’en défaire est non seulement possible mais facile.

SOS anti crampes

D’abord, bien les identifier

Une crampe est une contraction brutale, intense, involontaire, passagère mais souvent très douloureuse du muscle. La plupart du temps elle survient la nuit et touche plus volontiers le mollet que la cuisse ou l’orteil. Et si elle s’invite si souvent lors de la grossesse, c’est bien sûr en raison de l’afflux hormonal qui, entre autres, provoque un ralentissement de la circulation de retour. Elle est toutefois bénigne et peut facilement se prévenir. Reste à ne pas confondre une simple crampe musculaire avec la manifestation d’un trouble vasculaire. Dans ce cas, la douleur qui crispe le mollet a la particularité de toujours survenir à la marche (jamais au repos), cesse dès que l’on s’arrête et se répète toujours au bout du même nombre de pas, une dizaine de mètres plus loin. Pour éliminer toute suspicion d’artérite (souffrance de l’artère de la jambe), mieux vaut consulter le médecin qui fera sans doute passer un doppler.

Comment les éviter

S’hydrater davantage.La crampe est toujours majorée par un déficit hydrique qui pousse le muscle à la contraction en raison d’une mauvaise évacuation des déchets.

Arrêter de fumer. Le tabac entraîne une vasoconstriction (il resserre les vaisseaux) et un afflux de CO2 néfastes à la bonne irrigation et l’oxygénation musculaire.

Penser au magnésium. Sa carence contrariant la détente musculaire, il peut être nécessaire de réviser son alimentation (et forcer un peu plus sur le chocolat noir !) ou de faire une cure en supplémentation. Mais toujours sur avis médical car un excès de magnésium peut provoquer des troubles digestifs.

Bien s’échauffer. Pas de course « à froid » pour attraper le bus ou de séance de sport sans un échauffement d’au moins 15minutes afin de permettre au muscle d’être suffisamment oxygéné pour relever l’effort sans accumuler d’acide lactique, une toxine favorisant les crampes.

SOS anti crampes

Comment les faire passer

Etirer... Sur le coup, pas d’autre solution que d’étendre le muscle doucement dans le sens opposé à l’hyper-extension. Tirez les orteils vers l’avant en cas de crampes sous la voûte plantaire. En cas de crampe au mollet, tirez cette fois le pied à angle droit ou marchez sur les talons. Ou encore, debout, placez la pointe du pied contre un meuble, talon au sol et avancez le corps vers le mur pour forcer naturellement l’étirement.

Chauffer... Appliquer une bouillotte détend la contraction et la laisser en place 20 minutes aide à soulager durablement. Veillez évidemment à ne surtout pas vous brûler...

Détendre... Un massage avec une crème spécifiquement formulée pour la grossesse (certains actifs sont parfois contre-indiqués) peut être intéressant si la douleur persiste le lendemain. A réaliser toujours en direction du cœur et sans trop appuyer.Se reposer... Un geste facile consiste à surélever les pieds du bas du lit pour favoriser le retour veineux. Veillez encore plus à bien dormir car le déficit de sommeil crée la fatigue laquelle... favorise la crampe.

À éviter... L’aspirine et autres anti-inflammatoires car en fluidifiant le sang, ils aggravent le saignement du muscle. Ces médicaments étant de toute façon, déconseillés pendant la grossesse.

Bienvenue!
Vous recevrez désormais la newsletter Mustela, qui vous permettra de découvrir nos actualités, recevoir des conseils personnalisés, et profiter de nos jeux-concours et offres spéciales
Pour recevoir des informations personnalisées, merci de compléter
Nous respecterons votre vie privée. Lire notre Charte
Consultez notre Conditions d'utilisation.
Nous respecterons votre vie privée. Lire notre Charte
Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous pour découvrir nos actualités, recevoir des conseils personnalisés, et profitez de nos jeux-concours et offres spéciales.