Les nausées du premier trimestre sont passées et l’appétit revient. Trop parfois ! Pour limiter les fringales suivies de grignotages intempestifs et d’une prise poids non souhaitée, multipliez les astuces.

1/ Calmez le jeu

S’attabler, dans le calme et bien mastiquer oblige à manger plus lentement (donc moins) mais permet aussi de ralentir la digestion, et donc de prolonger la sensation de satiété. Le raisonnement est le même pour les pauses entre les différents plats ! Et quand le stress pousse à compenser sur la nourriture, prendre une profonde inspiration en gonflant le ventre et expirer lentement par la bouche comme en soufflant à travers une paille, calme rapidement les dérapages.

2/ Veillez à l’indice glycémique de vos aliments

Pour que votre organisme ne soit pas affamé en permanence, vous allez simplement lui offrir en priorité les aliments capables de l’apaiser durablement. Autrement dit, des aliments à faible Indice Glycémique ne risquant pas d’élever brutalement votre taux de sucre dans le sang... et de provoquer par ricochet fringales et grignotages. Globalement, tâchez de mettre l’accent sur les aliments naturels (pâtes complètes, légumes...) et préférez les cuissons al dente car plus l’aliment est cuit ou réduit en purée, plus son Indice Glycémique grimpe.

3/ Multipliez les collations

Fruit frais, yaourt ou compote... tous ces aliments peuvent être consommés dans la matinée ou l’après-midi sans peser sur la balance. Et même la nuit en cas de fringale irrépressible. Boire un grand verre d’eau à petite gorgée permet aussi de remplir l’estomac et de calmer les envies de grignotage tout en assurant une bonne hydratation de l’organisme.

4/ Leurrez vos yeux et votre estomac

Utiliser de petites assiettes (à dessert) pour accueillir le plat principal est une bonne ruse pour avoir le sentiment d’en augmenter la portion sans multiplier l’apport calorique. De même que faire ses courses le ventre plein évite la tentation de s’emparer du paquet de gâteau, voire même de le consommer sur place.


5/ Entretenez votre haleine

Après chaque repas ou collations, se brosser les dents permet non seulement de limiter les caries et l'invasion de tartre, mais aussi de rafraîchir l’haleine : l’envie de gâcher cette saine sensation par un pain au chocolat est d’emblée balayée !