Des premiers pas hasardeux, une acrobatie à vélo, une glissade en chaussettes et voilà vite arrivés une bosse sur le front ou un beau bleu ! Bien souvent, ces petits bobos du quotidien sont sans gravité mais nécessitent d’être soignés. Mode d’emploi pour soulager l’aventurier en herbe.

Hématome ou ecchymose ?

Dans le vocabulaire médical :  
  • La bosse s’appelle un hématome,
  • Un bleu sans relief, une ecchymose.
Ils se forment à cause de l’hémorragie liée au choc, qui provoque une rupture de petits vaisseaux sanguins. Ils peuvent prendre successivement d’autres couleurs (violet, jaune, rose…), le temps que l’organisme évacue le sang.

 

Comment identifier la gravité du coup ?

La gravité du coup dépend de plusieurs facteurs :
  • Hauteur de la chute,
  • Type de surface (plus ou moins dure),
  • Forme de l’objet ou de la surface percutée (plate, en relief, pointue…),
  • Vitesse du choc,
  • Zone du choc.
Il s’agit d’être particulièrement vigilant si vous n’avez pas vu le coup ou la chute se produire.
Bien souvent, ces petits bobos sont sans gravité. Il faut en revanche consulter un médecin dans les cas suivants :
  • Bébé a moins de 6 mois,
  • Ses pleurs ne se calment pas au bout de 5 à 10 minutes,
  • Le choc concerne une zone à risque :
  • La tête. En cas de coup sur la tête, s’assurer que l’enfant n’a pas perdu connaissance, et qu’il n’a pas un comportement inhabituel dans les 24 heures : vomissements, excitation, apathie, qui peuvent être le signe d’un traumatisme crânien.
  • Les yeux. Se méfier si l’œil ne s’ouvre plus ou si la vision semble altérée.
  • Le pavillon de l’oreille. Un bleu volumineux peut nécessiter une intervention pour drainer le sang de la bosse.
  • Le En cas d’hématome de la cloison nasale (le cartilage entre les deux narines), qui peut être déviée lors du choc, consulter un ORL.
  • Les dents. Même s’il se produit sur des dents de lait, un choc peut avoir des conséquences à plus long terme sur la croissance des dents définitives. Nous vous recommandons de consulter un dentiste.
  • Les Si le bleu est étendu et provoque des douleurs, consulter un médecin qui pourra drainer le sang.
  • Les parties génitales, qui nécessitent une consultation médicale.

 

Les gestes pour soigner les bleus, coups et bosses 

  • Isoler l’enfant pour le mettre au calme, et le
  • Appliquer de la glace sur le coup, enveloppée dans une serviette ou un torchon et jamais à même la peau. Cela permet de limiter l’écoulement de sang sous la peau.
  • Maintenir éventuellement une légère compression (au maximum 10 minutes)
  • Masser légèrement avec une crème apaisante à base d’arnica.
  • Et bien sûr, ne pas oublier les câlins et bisous qui réconfortent !

 

Qu’est-ce que l’Arnica ?

L’Arnica est une plante vivace sauvage à fleurs jaune-orangé, qui pousse dans les régions montagneuses de l’Europe, du sud de la Russie et d’Amérique. On l’utilise depuis l’Antiquité pour le traitement des traumatismes. Elle figure dans la liste des plantes médicinales de la Pharmacopée française, et son usage est reconnu par l’OMS.
A quoi sert cette plante ?
  • Elle est utilisée pour ses propriétés apaisantes, décongestionnantes, anti-inflammatoires et antalgiques.
  • Après un choc, elle aide à prévenir l’apparition de bleus ou de bosses, à apaiser les douleurs, et à résorber les saignements sous la peau.
C’est pour ses propriétés apaisantes que l’Arnica peut être intégrée dans des produits cosmétiques, tel que notre Gel Arnica et Calendula Bio.
Et pour soigner les irritations superficielles et rougeurs localisées, ou les cicatrices, rendez-nous sur nos articles dédiés.