La peau des bébés et des enfants craint particulièrement le soleil. Suivre quelques règles simples et choisir une protection solaire adaptée peuvent vous aider à bien la protéger et à la préserver sur le long terme. Suivez le guide !

Une peau vulnérable face au soleil

La peau de votre enfant, plus fine que celle des adultes, est fragile et particulièrement vulnérable face au soleil, car son système de défense cutané est immature jusqu’à ses trois ans. C’est pourquoi il est déconseillé de l’exposer directement à ses rayons.

Si néanmoins votre enfant doit sortir dans une zone ensoleillée, quelques précautions vous aideront à protéger sa peau délicate et préserver son système de défense naturel.

Les bons gestes pour protéger votre enfant du soleil

Face au soleil, nous vous invitons à respecter ces quelques règles simples qui permettent de préserver la peau de votre enfant.

Le moins de soleil possible

  • Éviter au maximum d’exposer votre bébé au soleil, surtout entre 11h et 16h, période où l'ensoleillement est le plus intense. Autant en profiter pour lui faire faire une bonne sieste !
  • Rechercher systématiquement les zones d’ombre.
  • Au soleil, ne pas laisser son bébé nu ou en maillot de bain. Il est en effet recommandé de l’habiller avec des vêtements amples mais en coton épais pour filtrer les UV, un chapeau à larges bords et des lunettes de soleil adaptées (norme CE, catégorie UV 3 ou 4). Style garanti.

Une protection solaire adaptée

Pour bien protéger votre enfant, il est important de choisir une protection solaire d’indice SPF 50 ou 50+ adaptée à sa peau fragile.

  • Appliquer en couche épaisse un produit solaire spécialement conçu pour la peau de votre bébé ou enfant, vingt minutes avant l’exposition.
  • Insister sur les zones sensibles surexposées : front, pommettes, nez, lèvres.
  • Renouveler l’application de la protection solaire en quantité suffisante toutes les deux heures et après chaque baignade.
  • Même à l’ombre ou par temps nuageux, votre enfant a besoin d’une crème solaire. En effet, plus de 80 % des UV traversent les nuages et un parasol ne constitue pas une protection suffisante.

Une hydratation constante

Le corps des nouveaux nés est proportionnellement composée d’une part beaucoup plus importante en eau que celle des adultes (78% contre 60% à l’âge adulte). Les enfants sont donc plus sensibles à la chaleur et courent le risque de se déshydrater plus vite.

Même si votre enfant ne le demande pas, il est important de le faire boire très régulièrement de l’eau. L’utilisation d’un brumisateur permet également de le rafraîchir, et sera bien apprécié en cas de grosse chaleur.

Et après le soleil ?

Hydrater, hydrater, hydrater…

Après avoir été au soleil, la peau a besoin d’être réhydratée et apaisée. Voici les bons réflexes à adopter, même après une faible exposition :

  • Hydrater et nourrir la peau de bébé avec un lait après-soleil adapté
  • Le faire boire à nouveau : biberon ou verre d’eau à volonté !

Un coup de soleil ?

En cas de coup de soleil, des précautions spécifiques s’imposent.

S’il s’agit d’un coup de soleil superficiel, qui se manifeste par des rougeurs, une sensibilité, et des sensations de brûlure, donner un bain tiède à son enfant, puis appliquer une crème cicatrisante en couche épaisse. Le coup de soleil devrait disparaître en 24 à 48h. Et bien sûr, éviter de s’exposer au soleil les jours suivants.

S’il s’agit d’un coup de soleil sévère, qui se manifeste par des cloques, ou alors en cas d’insolation, dont les symptômes sont de la fièvre, des maux de tête ou des frissons, consulter un médecin.