Les consommateurs se tournent de plus en plus vers des produits naturels ou bio mais, faute de réglementation, il est bien difficile de s’y retrouver. Un produit naturel, n’est pas forcément bio. Et en matière de bio, plusieurs labels coexistent avec des règles différentes. Suivez le guide pour y voir plus clair !

Un succès pour les produits bio et naturels

Comme dans le secteur agro-alimentaire, les consommateurs privilégient de plus en plus :

  • les produits cosmétiques naturels, c’est-à-dire essentiellement composés d’ingrédients d’origine naturelle,
  • les produits certifiés bio, c’est-à-dire privilégiant des ingrédients issus de l’agriculture biologique.

Mais, entre ces notions, il est bien difficile de s’y retrouver. En effet, il n’y a pas de règlementation à ce sujet, et une multitude de labels coexistent, ajoutant à la confusion.

 

Naturel ne signifie pas bio

Un produit cosmétique naturel n’a pas de définition juridique, mais de façon générale, on considère qu’un produit est naturel lorsqu’il contient au moins 95% d’ingrédients d’origine naturelle.  

Cela signifie qu’ils proviennent directement de la nature ou sont traités par des procédés physiques simples : pressage, distillation à la vapeur, trempage…

Les ingrédients suivants sont également considérés comme des ingrédients d’origine naturelle :

  • Les substances animales si elles sont produites naturellement, tels que le lait, le miel, la cire ou la gelée,
  • Les substances minérales naturelles comme l’argile ou le magnésium.

Et qui dit naturel ne dit pas forcément bio !

 

Un produit bio est toujours certifié par un label

Il n’existe pas non plus de réglementation pour définir ce qu’est un produit cosmétique bio. Aussi, pour être considéré comme bio, un produit doit posséder un label, ce qui signifie qu’il respecte la charte associée à ce label, et qui souvent s’appuie sur les règles suivantes :

  • Interdiction de certains ingrédients,
  • Pourcentage minimum d’ingrédients bio et naturels,
  • Respect de certaines règles de fabrication.

Problème : plusieurs labels coexistent avec des exigences différentes. Quelques exemples :

  • Cosmebio, association française née en 2002 de la collaboration d’une dizaine de laboratoires cosmétiques,
  • Nature et progrès, association de consommateurs, de producteurs agricoles et de professionnels de la cosmétique biologique,

Pour trouver des règles communes à l’échelle européenne et harmoniser la certification, cinq labels ou organismes de certification ont créé Cosmos Organic en 2017

 

Les ingrédients d’un cosmétique certifiés Bio 

L’exigence d’un pourcentage minimum d’ingrédients naturels et bio

Les cosmétiques certifiés bio sont composés en très grande partie :

Le pourcentage minimum de ces ingrédients dans un produit certifié bio varie en fonction des labels.

À noter : l’eau présente dans de nombreux produits cosmétiques, ne peut pas être bio, car on ne la cultive pas. Même chose pour les minéraux prélevés directement dans la nature.

 

Une liste d’ingrédients interdits

Les différents labels ont en commun l’interdiction d’un certain nombre de substances :

  • Silicones
  • Huiles minérales
  • Parabènes
  • Sulfates
  • OGM
  • PEG
  • Nanoparticules
  • Parfums et colorants de synthèses
  • Phénoxyéthanol
  • Ingrédients provenant d'animaux, sauf si elles sont produites naturellement, comme le miel, le lait…

 

Et Mustela dans tout ça ?

Des produits d’origine naturelle

Nous privilégions les compositions naturelles : en moyenne, l’ensemble de nos produits contiennent :

  • 95% d’ingrédients d’origine naturelle pour les gammes bébé-enfant
  • 98% d’ingrédients d’origine naturelle pour la gamme destinée aux peaux très sensibles et les produits pour le change.

 

Des ingrédients bio

Certains des ingrédients utilisés dans nos formules sont certifiés bio. En particulier, les ingrédients actifs phares de nos soins Mustela sont certifiés bio, issus de filière responsable.

 

Deux gammes certifiées bio

Depuis 2019, nous avons lancé deux gammes certifiées bio :

 

Un engagement qui va plus loin que le bio, récompensé par B Corp

Au-delà des ingrédients bio, nos produits sont éco-conçus et nous sommes engagés dans l’amélioration continue de nos emballages et de tendre vers le zéro déchet : réduction de plastique, utilisation de matière recyclable, de plastique végétal, expérimentation du vrac, avec des recharges en verre.

D’une manière générale, nous avons pris de longue date des engagements sociétaux et environnementaux. Cette démarche a été récompensée en 2018 par l’obtention du label international B Corp, qui sélectionne les entreprises pour leur impact positif sur l’homme et l’environnement.