Livraison offerte dès 40€ d'achats

Vous vous apprêtez à rouler pendant quelques heures en voiture avec vos enfants ? Courage, ça va bien se passer. Si vous vous demandez comment les occuper pour survivre au trajet, on fait le point sur quelques solutions anti-écran. 

Le jeu des couleurs ou des objets

Très bon jeu à partir de 2/3 ans...qui a en plus le mérite d’être gratuit ! OK, cela ne vous garantit pas de pouvoir roupiller tranquillement à l’avant de la voiture  (il faut bien interroger continuellement l’enfant) mais ça a le mérite d’éviter trop de “C’est quand qu’on arriiiiiiiive ?”. Si vos enfants sont plus grands (et qu’ils trouvent le jeu trop “bébé”) lancez-les dans une petite compétition. Bizarrement, ça marche. 

Le jeu du silence

On blague. Vous pouvez toujours le tester bien sûr, sur un malentendu ça peut marcher. Mais, ne misez pas tout sur ça. Vous aurez 45 secondes de tranquillité sur 5 heures de route. 

Les histoires à écouter

Aaaaah 10 minutes de calme, ça fait rêver n’est-ce pas ? Si votre enfant est fan des histoires, c’est le moment de dégainer ses préférées. D’expérience, c’est un peu moins entêtant que les chansons ou comptines enfantines. Surtout si votre enfant aime réécouter plusieurs fois ses tubes favoris. Dans la même veine, il existe aussi de nombreux podcasts très sympas pour les plus grands. 

De quoi grignoter

Voiture propre ou ambiance calme dans l’habitacle, il faut choisir. Ne vaut-il pas mieux passer un bon coup de karcher d’aspirateur dans votre voiture à l’arrivée plutôt que d’entendre les enfants râler pendant des heures ? Bien sûr, on limite la casse : pas de gâteau avec un fourrage bien coulant et collant... Point important : pensez à avoir le nombre EXACT de gâteaux en fonction du nombre d’enfants au risque de déclencher une guerre nucléaire. 

De quoi dessiner 

Si l’espace dans votre voiture et l’âge de votre enfant le permettent, pensez aux coloriages ou au carnet d’autocollants. Là encore, un modèle similaire pour chaque enfant (= imaginez le drame si le petit a un sticker de plus que son grand frère…!) si votre fratrie est légèrement dans la compétition pour TOUT. 

De quoi jouer à deux ou à plusieurs

Très utiles pour jouer seul ou à plusieurs, les jeux de plateaux au format voyage peuvent littéralement sauver votre trajet. Un conseil, si vous avez plusieurs enfants et qu’ils ont tendance à être en compétition, pensez aux jeux de coopération. Le principe est simple : pas de gagnant, ni de perdant, les joueurs ont besoin de s’entraider pour gagner. Vous n'échapperez sans doute pas à quelques “mais non pas comme ça, t’es NUUUUL” mais dites-vous que ce sera moins pire.

Astuce. D’expérience, évitez les jeux dotés de pions qui risquent de tomber et pour lesquels il faudra se contorsionner pendant 2h...avant de laisser tomber et de trouver une parade pour calmer les enfants.

“Le temps m’a appris...à sortir les grosses activités vers la fin du voyage. Ah l’erreur de débutant de vouloir tout déballer à peine le train parti. N’utilisez pas toutes vos cartouches d’un coup !!! Et dans les activités qui marchent bien (= ça leur plaît et ça dure !) : il y a les cartes à gratter version enfant. Top.”
Laurent, papa de Théo