Vrai/faux de l'atopie

Vrai/faux de l'atopie

retour

CE QUE DISENT LES EXPERTS

Rédigé en partenariat avec le Dr Clarence De BELILOVSKY, Dermatologue membre du cercle des experts Mustela.

Peau atopique, eczéma et dermatite : faut-il préférer les traitements naturels aux plantes ?

FAUX ! Car malheureusement, naturel ne veut pas forcément dire inoffensif. Les plantes peuvent contenir des allergènes végétaux qui pourraient déclencher une poussée d’eczéma atopique. Les peaux atopiques méritent un soin tout particulier. Dans le doute, il vaut mieux ne pas tenter des traitements parallèles, d’autant plus que les émollients au quotidien ou les dermocorticoïdes prescrits par votre médecin en cas de rougeurs restent des traitements efficaces pour prévenir, reconstruire et réparer la peau tout en soulageant des démangeaisons.

L’eczéma atopique est une maladie fréquente chez l’enfant et le nouveau-né.

VRAI ! L’eczéma atopique touche un enfant sur cinq en moyenne dans le monde(1). Il est la dermatose la plus répandue chez les enfants. Par ailleurs, ce chiffre ne cesse d’augmenter. On dit même que, dans les pays industrialisés, le pourcentage de personnes touchées par l’eczéma atopique a triplé en 30 ans(2). Vous pouvez donc vous rassurer : si votre bébé est concerné, cela n’a rien d’exceptionnel et il n’est pas tout seul !

Mon enfant a un risque plus important de développer un staphylocoque doré ou un impétigo car il fait de l’eczéma atopique ?

FAUX ! Il s’agit plus d’une crainte qu’une réalité. En effet, en regardant les plaques suintantes, on peut se demander si une surinfection n’est pas probable. Ce qui est vrai : la présence du staphylocoque sur la peau est normale. Cette bactérie fait partie de la flore cutanée naturelle. Elle est plus concentrée en cas d’inflammations. C’est souvent pourquoi les prélèvements sur la peau à ce moment-là peuvent indiquer un taux élevé. Heureusement, sa présence ne provoque pas pour autant d’infection. Cela peut arriver, mais si les poussées d’eczéma atopique sont traitées correctement, le risque est rare. L’impétigo n’est donc pas prêt de trouver plus de place sur une peau atopique !

L’eczéma atopique est une maladie allergique

VRAI ! Ce qui veut dire que c’est une réaction du système immunitaire qui prend son rôle trop à cœur lorsqu’il se trouve en présence d’allergènes comme les acariens. Donc, ce n’est pas un manque d’hygiène. Et ce n’est pas non plus contagieux !

L’eczéma atopique de bébé est héréditaire.

VRAI ! dans la majorité des cas. Pour être plus précis : environ 70% des enfants touchés par l’eczéma atopique ont, dans leur famille, une personne ayant elle aussi un terrain atopique. Pour être encore plus précis : la probabilité pour un enfant de le développer augmente de 40% à 50% quand l’un des parents est également atopique, et de 50% à 80% lorsque les deux parents le sont(3). Et quand il n’y a aucun antécédent familial ? L’eczéma atopique est une manifestation liée à plusieurs gènes. Oui, vous l’avez compris, il est peut-être héréditaire mais potentiellement, tout le monde peut être concerné ! L’eczéma atopique est contagieux. Faux. Il est beaucoup de choses : allergique, génétique, héréditaire (parfois)... Mais pas contagieux. Même en cas de poussées et d’inflammations !

L’eczéma atopique, c’est pour la vie.

PAS FORCÉMENT ! Et en tous cas, pas avec la même intensité. Si l’eczéma atopique peut apparaître très tôt – dès les premiers mois de votre bébé-, il peut diminuer vers l’âge de cinq ou six ans et se fait rare à l’âge adulte. Il peut même totalement disparaître ! En fait, tout dépend de la sensibilité de votre enfant. Cependant, en lui prodiguant des soins émollients spécifiques bébé-enfant au quotidien et en adoptant quelques précautions simples chez vous ou pour ses activités, vous pourrez favoriser les périodes d’accalmie... (v. Quand peut-on espérer une amélioration voire une disparition de la dermatite atopique)

L’eczéma atopique peut déclencher d’autres allergies.

FAUX ! Votre enfant peut effectivement avoir d’autres allergies mais parce qu’il a un terrain atopique. L’eczéma en est une des manifestations. Les autres allergies que ce terrain atopique peut déclencher sont l’asthme, le rhume des foins, des conjonctivites ou des intolérances alimentaires. À chaque fois, il s’agit du même fonctionnement : le système immunitaire, très sensible, sur-réagit en présence d’allergènes comme la poussière, le pollen ou les acariens (Découvrir l’influence des saisons). Votre enfant peut donc avoir plusieurs sortes d’allergies mais c’est son système immunitaire qui en est l’auteur !

Il existe des astuces pour essayer de favoriser les périodes d’accalmie des démangeaisons et réactions atopiques.

VRAI ! Et il en existe pas mal ! En commençant par les soins émollients spécifiques bébé-enfant, puis en continuant avec quelques attentions au quotidien : préférer lui acheter des vêtements en coton, bien aérer votre intérieur, éviter que votre enfant ne transpire trop... Des précautions simples pour la plupart qui, si elles ne peuvent empêcher les poussées, peuvent rallonger les périodes d’accalmie et offrir à votre bébé une plus jolie qualité de vie.

Sensibilité cutanée, eczéma atopique... : ça ne sert à rien de trop laver mon enfant ?

VRAI ! Trop d’hygiène peut même favoriser l’apparition d’allergies. Pourquoi ? Parce qu’en exposant moins le corps de votre enfant aux microbes, son système immunitaire s’active plus que nécessaire quand il s’y trouve confronté. Même chez les bébés atopiques qui, justement, doivent éviter le contact avec les allergènes ? Oui. Car le système immunitaire a besoin d’être stimulé par des infections dans la petite enfance. Cela contribue à son juste équilibre. Faire attention à la poussière ou aux acariens pour éviter l’apparition de l’eczéma atopique, c’est très bien. Faire attention à tout, ça n’aide pas forcément à en venir à bout. D’ailleurs, les enfants touchés par l’eczéma atopique sont plus nombreux dans les pays industrialisés où l’hygiène peut être excessive.

(1)Sources : Watson 2011, Isaac 1998.

(2)Source : http://www.fondation-dermatite-atopique.org/fr/leczema-atopique/definition-de-leczema-atopique (3)Sources : Böhme 2003, Taïb 2008.

Bienvenue!
Vous recevrez désormais la newsletter Mustela, qui vous permettra de découvrir nos actualités, recevoir des conseils personnalisés, et profiter de nos jeux-concours et offres spéciales
Pour recevoir des informations personnalisées, merci de compléter
Nous respecterons votre vie privée. Lire notre Charte
Consultez notre Conditions d'utilisation.
Nous respecterons votre vie privée. Lire notre Charte
Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous pour découvrir nos actualités, recevoir des conseils personnalisés, et profitez de nos jeux-concours et offres spéciales.