Jusqu’à 80% des enfants avec eczéma atopique dorment mal. Ces troubles du sommeil sont l’un des symptômes de l’eczéma atopique. En cause notamment, les démangeaisons liées aux poussées. Suivez le guide pour que votre petit retrouve les bras de Morphée.

Les troubles du sommeil, un des symptômes de l’eczéma atopique

Les troubles du sommeil sont un des indicateurs permettant de déceler un eczéma atopique.

40 minutes de moins chaque nuit en cas d’eczéma

Jusqu’à 80% des enfants avec eczéma atopique ont des insomnies : qu’il s’agisse de difficultés pour s’endormir ou pour rester endormis (1).

 Ainsi, les études montrent qu’un enfant ayant de l’eczéma atopique dort en moyenne 40 minutes de moins chaque nuit : il perd 20 minutes à s’endormir et peut rester éveillé pendant la nuit de 20 minutes à presque une heure (2).

 Conséquence : les matins peuvent être difficiles pour nos petits. Jusqu’à 62% de ces enfants ont des difficultés au réveil le matin ou somnolent dans la journée (3).

Les responsables de ces troubles du sommeil ?

Les démangeaisons, liées à une poussée. Votre bébé se gratte et cela le réveille ou l’empêche de s’endormir.

Et cela peut avoir des conséquences néfastes sur le comportement de votre enfant mais aussi sur la qualité de vie de toute la famille.

12 conseils pour l’aider à s’endormir et dormir sereinement

Lorsque les poussées d’eczéma s’annoncent

Pour essayer de calmer votre bébé quand les démangeaisons ne sont pas encore là mais s’annoncent, voici quelques solutions :

  • Préparer sa chambre avec une température fraîche, 18C° maximum, et en éliminant la poussière autant que possible,
  • Ne pas frictionner sa peau en sortant du bain,
  • Avant de le mettre au lit, appliquer un soin émollient, qui apaise et permet de prévenir l’apparition des poussées,
  • Utiliser des pyjamas et des draps en coton,
  • Instaurer des rituels de coucher,
  • Ajouter un petit câlin et des mots doux pour le réconforter et l’aider à aller au lit sereinement,
  • Baisser la lumière et faire un minimum de bruit.

En cas de poussée d’eczéma ?

Si les rougeurs sont déjà apparues, quelques gestes complémentaires permettent, là encore, de calmer votre petit pour la nuit :

  • Si dans la nuit, il se réveille, ne pas hésiter à renouveler l’application du soin émollient, même si vous l’avez déjà hydraté avant de le coucher. Mais éviter les zones suintantes, pour lesquelles des pommades spécifiques prescrites par votre médecin seront plus adaptées.
  • Vérifier la température et ne pas hésiter à changer son pyjama afin d’empêcher votre enfant de transpirer, ce qui peut aggraver les démangeaisons.
  • Lire une histoire pour le calmer. Cette parade lui permettra de se concentrer sur le livre et non plus sur les démangeaisons, et diminuera ainsi son inconfort. 
  • Expliquer lui la situation s’il est en âge de comprendre.
  • Et évidemment, appliquer à la lettre les prescriptions du médecin.

 Maintenant, à vous de vous reposer !

 Sources :

(1) Chang YS J Allergol Clinical Immunol 2018 142 1033-1040

(2) Chang 2018

(3) Hendricks AJ Dermatitis 2019 30 287-293