Livraison offerte dès 40€ d'achats

Les petits bobos font partie (intégrante) de la vie de l’enfant...et du parent ! Une bosse, un nouveau bleu, une petite plaie… C’est peut-être pour cette raison que les parents développent une sorte de radar à chutes quand ils voient leurs enfants jouer. Comme un sens aigu de la prédiction. Aigu mais pas infaillible. Et dans ces cas-là, avoir de quoi soigner tout de suite le bobo soulage tout le monde.

Il a un bleu 

Aïe ! Un bleu (un de plus !). En plus d’un gros câlin et (pour les négociateurs en herbe) du bisou magique, vous le savez, rien ne vaut une crème apaisante à base d’arnica : LE remède pour calmer la douleur, décongestionner, résorber les saignements sous la peau...etc. À partir de quel âge ? Cela peut-être dès la naissance (comme pour ce gel), mais vérifiez bien avant application. 

Il a une bosse

C’est pareil que pour le bleu ! Glissez une crème ou un gel rafraîchissant (utile en été) dans la valise des enfants, cela vous sera toujours utile. 

Il est tombé sur la tête

Vous le savez, c’est du cas par cas. Avant de vous inquiéter (la joie des ascenseurs émotionnels quand on est parent…), il y a quelques signes à repérer pour évaluer la gravité de sa chute (surtout si vous ne l’avez pas vu tomber). Vous avez un doute ? Faites confiance à votre instinct et n’hésitez pas à consulter un médecin.

“Avec le temps (et le fait d’avoir plusieurs enfants), j’ai appris à lâcher un peu prise quand l’un de mes enfants tente une nouvelle cascade. Le truc que je surveille en premier ? Si mon enfant pleure tout de suite, 9 fois sur 10, il y a plus de pleurs que de mal, heureusement !”
Séb, papa de 2 ans

Il a une écharde

C’est tout bête mais une écharde est vite arrivée (enfin plantée) si votre bébé commence à ramper sur le parquet ou que votre enfant s’amuse avec du bois, Quand ça arrive, lavez la zone avec de l’eau et du savon, séchez et désinfectez. Attrapez ensuite une pince à épiler (désinfectée), vos plus beaux double-foyers, retirez l’écharde et désinfectez une dernière fois. Bon, ça c’est la théorie parce qu’en pratique, ce n’est pas toujours facile à attraper, d’autant qu’il faut éviter de casser l’écharde (après ça, vous serez prêts pour Koh Lanta…!). Et si vous galérez vraiment, certaines pharmacies proposent des pinces à épiler avec une petite loupe. 

Il a les fesses rouges 

Qu’il s’agisse de votre bébé (leur peau est très sensible les premiers mois) ou d’un enfant plus grand, vous pourrez calmer leurs irritations avec un spray réparateur spécial pour les peaux irritées. L’effet apaisant est souvent immédiat pour leur peau...et pour nos oreilles

Il a un coup de soleil

On le sait, constater que son enfant a attrapé un coup de soleil est hyper culpabilisant. Si malgré vos précautions, une rougeur apparaît, le plus important n’est pas de vous auto-flageller mais d’évaluer la situation. Si la peau est rouge mais sans cloque, fièvre, frissons ou vomissements, vous pourrez soulager vous-même son coup de soleil. Dans le cas contraire, le mieux est de consulter un médecin pour avoir un traitement adapté.