Livraison offerte dès 49,90€ d'achats

Vous êtes maman depuis peu et vous vous demandez quand vos règles reviendront après l'accouchement ? Dans cet article, nous explorerons tout ce qui concerne le retour de couches : à quel moment il se produit, comment le reconnaître, sa durée et son lien avec l'allaitement. Découvrez les informations essentielles pour traverser cette phase post-partum en toute sérénité. Êtes-vous prêt à approfondir le sujet du retour de couches ? Poursuivez votre lecture pour découvrir tout ce que vous devez savoir sur cette phase importante après l'accouchement. 

Comprendre le retour de couches

Qu’est ce que le retour de couches ?

Le retour de couches est un terme utilisé pour désigner le retour des règles après l'accouchement. Pendant la période puerpérale (40 à 50 jours après la naissance du bébé), le corps de la femme revient à son état d'avant la grossesse. Les ovaires recommencent lentement à fonctionner et produisent les premiers flux menstruels après l'accouchement, marquant ainsi le retour à la régularité du cycle.

Retour de couches ou lochies ?

Le retour de couches ne doit pas être confondu avec les lochies, les saignements après l'accouchement qui résultent du travail de l'utérus qui se nettoie et retrouve sa forme et sa taille normales.

Dans quel délai se produit le retour de couches ? Combien de temps dure retour de couches ?

La durée du retour de couches peut varier d'une femme à l'autre, mais généralement les premières règles après l'accouchement sont plus longues que la normale et peuvent durer de 7 à 10 jours. Pendant cette période, il est normal d’avoir des saignements abondants et la présence de caillots. Il est important de se rappeler que chaque femme est différente et que les manifestations physiques peuvent varier. Dans les mois qui suivent l’accouchement, il ne faut pas s’attendre à la régularité classique à laquelle vous étiez habituée avant la grossesse. En effet, si la femme allaite encore, il n'est pas rare d'avoir un retour de couches tardif. Cela est dû à la prolactine, l'hormone produite pendant l'allaitement qui peut inhiber l'ovulation et affecter la régularité du cycle menstruel. 

Quels sont les signes du retour de couches ? Comment le reconnaître ?

Pendant le retour de couches, il est courant de ressentir divers symptômes qui peuvent varier d’une femme à l’autre. Voici les désagréments les plus courants :

  • Nausées : certaines femmes peuvent ressentir des nausées pendant leur cycle menstruel après l'accouchement.
  • Fatigue et maux de dos : la fatigue lors du retour de couches est courante et normale. Il arrive aussi d'avoir mal au dos.
  • Crampes abdominales : les crampes abdominales sont un symptôme courant pendant le cycle menstruel post-partum.
  • Douleur dans la région abdominale inférieure : certaines femmes peuvent ressentir des douleurs dans la région abdominale inférieure lors du retour de couches.
  • Maux de tête : les maux de tête peuvent accompagner le retour de couches. Il est important de rappeler que chaque femme peut ressentir des symptômes différents et que leur intensité peut varier. 

Tout savoir sur le retour de couches

Retour de couches après césarienne

Après une césarienne, le retour du cycle menstruel peut varier d'une femme à l'autre. En général, il faut compter au moins 6 à 8 semaines avant que vos règles ne reviennent. Pendant ce temps, le corps se remet lentement de l’opération et revient à son état normal. Cependant, chaque femme est unique et le retour du cycle menstruel peut être influencé par plusieurs facteurs, comme l'allaitement et l'équilibre hormonal. Il est important de consulter votre médecin pour avoir une évaluation personnalisée et obtenir des informations précises sur votre cas.

Retour de couches et allaitement

Le retour des règles après l'accouchement peut être affecté par l'allaitement. Pendant l'allaitement, le corps produit l'hormone prolactine, qui peut inhiber l'ovulation et retarder le retour du cycle menstruel. En conséquence, les femmes qui allaitent peuvent avoir un retour de couches plus tardif que les femmes qui utilisent du lait maternisé. 

Retour de couches pendant l’allaitement

Le cycle menstruel pendant l'allaitement peut présenter certaines particularités par rapport au cycle menstruel précédant la grossesse. Les règles peuvent ne pas être régulières et peuvent varier en débit et en durée. Cette irrégularité est souvent attribuée aux déséquilibres hormonaux provoqués par l’allaitement et la prolactine. De plus, le retour de couches peut affecter la production de lait. Bien qu’il ne soit pas scientifiquement prouvé que le retour du cycle menstruel affecte directement la production de lait, certaines femmes peuvent remarquer une légère diminution de leur production de lait pendant leur période menstruelle. Toutefois, cette diminution est généralement temporaire et ne compromet pas l’allaitement global. Il est important de maintenir une bonne alimentation, de bien s'hydrater et de continuer à suivre les recommandations en matière d'allaitement tout au long de l'accouchement et du cycle menstruel. Si l'allaitement est douloureux et que vous remarquez que vos mamelons sont gonflés et douloureux, le Baume Allaitement certifié Bio apportera un soulagement avant et après la tétée. Une petite quantité suffit pour couvrir la zone (il n'est pas nécessaire de rincer avant donner le sein).  

Abondance du flux sanguin après le retour de couches

Flux sanguin léger

L'abondance des règles après l'accouchement peut varier d’une femme à l’autre et certaines femmes peuvent avoir un flux menstruel plus léger que la normale. Cette situation peut être influencée par plusieurs facteurs, comme les déséquilibres hormonaux post-partum, l'allaitement ou d'autres facteurs individuels. Si votre flux menstruel est très faible et que vous ressentez des inquiétudes, il est conseillé de consulter un médecin ou un gynécologue pour une évaluation et éventuellement des investigations plus approfondies. 

Flux sanguin abondant

Certaines femmes peuvent avoir un flux menstruel plus abondant que la normale pendant le retour de couches. Cela peut être dû à l’accumulation de l’endomètre pendant la grossesse, qui est excrété pendant le cycle menstruel post-partum. Si les saignements sont excessivement abondants ou accompagnés de symptômes tels qu'une douleur intense ou un autre inconfort important, il est conseillé de consulter un médecin pour une évaluation et un éventuel diagnostic de toute affection sous-jacente. 

Retour de couches et grossesse

Après la grossesse, l’utérus met généralement 4 à 6 semaines pour retrouver son état d’avant la conception. L’absence de règles après l’accouchement ne signifie absolument pas que la femme n’est pas fertile, bien au contraire. Même si beaucoup pensent qu’il est impossible de concevoir pendant l’allaitement (et donc en l’absence de règles), la science affirme le contraire. Car s’il est vrai que des niveaux élevés de prolactine peuvent inhiber l’ovulation, cela ne veut pas dire que cela ne se produit pas même en l’absence de cycle. Une fois la puerpéralité passée, la femme peut redevenir fertile à tout moment et tomber enceinte avant le retour de couches. L'ovulation peut survenir avant le retour effectif des règles, il est donc bon d'en tenir compte en cas de rapports sexuels non protégés. Il faut également rappeler que l’allaitement, bien qu’il puisse inhiber temporairement le cycle ovulatoire, ne constitue pas une protection contraceptive. C’est pourquoi la conception pendant l’allaitement (bien que peu probable) n’est pas du tout impossible. Et, en effet, l’absence de règles pourrait retarder considérablement la prise de conscience d’une nouvelle grossesse en cours. Si vous souhaitez être en sécurité pendant cette période, vous pouvez contacter votre gynécologue et choisir avec lui un moyen de contraception efficace compatible avec l'allaitement.

Les cas particuliers

Retour de couches plus d' 1 an après l'accouchement

Le retour de couches peut apparaître même un an après la naissance du bébé. La durée de la période d'aménorrhée (absence de cycle menstruel) peut varier d'une femme à l'autre. Si certaines femmes peuvent reprendre leurs règles dans les premiers mois suivant l'accouchement, d'autres peuvent connaître un délai plus long. Si vos règles ne sont pas revenues dans l'année suivant la naissance de votre bébé et que vous avez des inquiétudes, consultez votre médecin traitant pour une évaluation et éventuellement une enquête plus approfondie. 

Absence de retour de couches 

Si le retour de couches n'a pas lieu dans un délai raisonnable après l'accouchement, il peut y avoir des explications. L’allaitement, les déséquilibres hormonaux, le stress et d’autres facteurs peuvent affecter la reprise de votre cycle menstruel. Cependant, si le retour de couches n'apparaît pas pendant une période prolongée sans causes apparentes, il est conseillé de consulter votre médecin traitant pour une évaluation et un diagnostic approprié. 

Retour de couches et agitation du nouveau-né 

Certaines mères peuvent remarquer une augmentation de l'agitation ou de l'irritabilité chez leur nouveau-né pendant le cycle menstruel. Bien qu'il n'y ait pas de relation directe entre le cycle de la mère et le comportement du nouveau-né, il est possible que les déséquilibres hormonaux de la mère puissent influencer le bien-être et l'équilibre émotionnel du nouveau-né. Il est important de se rappeler que chaque bébé est unique et peut réagir différemment aux changements hormonaux de la mère. Si vous remarquez des inquiétudes ou des signes de détresse importante chez votre nouveau-né, consultez un pédiatre pour une évaluation appropriée. 

Retour de couches et perte de poids 

Le retour de couches n’est pas directement lié à la perte de poids post-partum. Même si certaines femmes peuvent remarquer une diminution de leur poids après le retour de leur cycle menstruel, cela dépend de plusieurs facteurs, tels que l'activité physique, la nutrition et le métabolisme individuel. Pour favoriser une perte de poids saine après l'accouchement, il est conseillé de suivre une alimentation équilibrée, de pratiquer une activité physique modérée et de consulter un professionnel de santé pour un accompagnement personnalisé. 

Quand s’inquiéter ?

De manière générale, le retour des règles après l'accouchement est un processus physiologique et naturel. Cependant, il peut y avoir des cas où il est conseillé de consulter un médecin ou un gynécologue. Voici quelques situations dans lesquelles vous devrez peut-être consulter un médecin :

  • Absence du retour de couches au-delà d'un délai raisonnable sans cause apparente 
  • Flux menstruel excessivement abondant ou accompagné de symptômes importants tels qu'une douleur intense ou autre inconfort important 
  • Irrégularité persistante ou suspectée du cycle menstruel
  • Problèmes de fertilité ou désir de planifier une nouvelle grossesse.

Un médecin ou un gynécologue pourra vous fournir une évaluation et des soins personnalisés en fonction de votre situation individuelle. 

Conclusion

Le retour de couches désigne le premier cycle menstruel après l'accouchement et marque le retour à la normale du corps de la femme. Pendant cette période, il est courant de ressentir des symptômes tels que des nausées, de la fatigue, des crampes abdominales et des douleurs. La durée du retour de couches peut varier d'une femme à l'autre, mais dure généralement de 7 à 10 jours. L'allaitement peut affecter le retour du cycle menstruel. Il est important de rappeler que l’allaitement n’est pas une méthode de contraception fiable et qu’il est possible de tomber enceinte même sans cycle menstruel. En cas d'inquiétude concernant votre accouchement ou votre cycle menstruel, il est conseillé de consulter un médecin ou un gynécologue pour une évaluation appropriée et un éventuel diagnostic. Cet article fournit des informations générales sur le retour de couches et ne remplace pas un avis médical professionnel. Chaque femme peut vivre cette période différemment, il est donc important de consulter un médecin pour une évaluation personnalisée et un éventuel diagnostic.