Votre bébé a une peau à tendance atopique, mais vous ne savez pas comment utiliser les soins émollients ? Découvrez quelques astuces simples pour que leur application soit à la fois un remède efficace et un vrai moment de douceur entre parents et enfant.

Application d’un soin émollient : mode d’emploi

Pour faire pénétrer le soin, il est recommandé d’effectuer de longs mouvements de massage, en remontant vers le cœur. La bonne méthode : commencer par les chevilles pour remonter vers le haut des cuisses, et par les poignets pour finir aux épaules. 

 Pas de jaloux : toutes les zones du corps, devant comme derrière, doivent être couvertes par une couche généreuse de crème. Il sera plus difficile pour l’eczéma de se cacher derrière les genoux !

 Le visage a son propre parcours. Le massage débute au milieu du front, pour aller vers les tempes, de là, sous les yeux, et jusqu’au nez. Enfin, des ailes du nez, on protège les joues pour finir par le menton.

 Plus ce moment sera plaisant pour votre enfant, plus il sera facile de le répéter quotidiennement et de l’instaurer sur le long terme, la clé pour espacer les crises d’eczéma. Câlins, bisous, paroles douces : vous ne manquerez certainement pas d’imagination pour en faire un rituel apaisant.

Astuces pour créer un moment de détente pour votre enfant

Quel est le bon moment pour utiliser un soin émollient ?

Pour appliquer un soin émollient, vous pouvez instituer un rituel une à deux fois par jour : le soir après le bain ou la douche, ou le matin avant de s’habiller, ou les deux.

Que ce soit en période d’accalmie ou en période de poussées, le soin peut être renouvelé autant que nécessaire. Par exemple ? Après une balade dans le froid ou le vent qui peuvent dessécher la peau, ou dans la nuit si votre enfant se réveille. Le soin émollient lui apportera un confort immédiat.

 En cas de poussées d’eczéma, éviter seulement les zones suintantes. Dans ce cas, des pommades prescrites par un médecin seront plus adaptées.

Que faire avant d’appliquer un soin émollient sur une peau à tendance atopique ?

Voici quelques gestes simples à ne pas oublier avant de toucher la peau fragilisée de votre bébé :

  • Se laver les mains consciencieusement,
  • Vérifier que ses ongles sont bien courts, et le cas échéant les couper, pour ne pas griffer la peau de votre enfant. C’est aussi l’occasion de couper les siens : s’il se gratte, ce sera moins agressif,
  • Retirer ses bijoux, qui pourraient aussi le griffer par inadvertance,
  • Chauffer la crème dans vos mains, pour que l’application soit plus agréable.

Vous voilà maintenant fin prêt(e) ! A vous de jouer.