Maladie chronique de la peau, l’eczéma atopique alterne phases de crise – les poussées – et phases d’accalmie. Peut-on alors prévenir les poussées et favoriser ces périodes de calme chez votre enfant ?

Certainement, à condition de respecter un plan d’action simple : utiliser au quotidien des soins adaptés, et créer un environnement favorable.

Que se passe-t-il lors d’une poussée d’eczéma ?

Une poussée d’eczéma se révèle toujours de la même façon. Au début, ce sont de petites rougeurs qui grattent. Ces rougeurs créent de légères surélévations de la peau, et la rendent rugueuse. De petites cloques, à peine visibles peuvent apparaître.

Un liquide translucide peut apparaître lorsqu’elles sont percées : il s’agit du suintement. Il laisse alors place à une croûte qui disparaîtra d’elle-même avec une prise en charge adéquate.

Pour prévenir ces inflammations : des soins au quotidien

La clé : les soins émollients

La clé est l’utilisation de soins émollients. Spécialement formulés pour les peaux à tendance atopique, ils préviennent, réparent et apaisent les poussées. Au fur et à mesure des applications, l’imperméabilité de

la peau va s’améliorer et les allergènes pénètreront ainsi plus difficilement.

Les soins émollients permettent aussi d’apaiser la peau, ses rougeurs et ses démangeaisons.

 Des soins adaptés dès la naissance peuvent même réduire le risque de développer les symptômes de cette maladie.

 Pour le corps, vous pouvez les choisir sous forme de baume, plus gras, ou de crème, plus légère. Et pour le visage, une crème visage offre un bon complément.

Un rituel une à deux fois par jour

Pour appliquer un soin émollient, vous pouvez instituer un rituel une à deux fois par jour : le soir après le bain, ou le matin avant de s’habiller, ou les deux. En période d’accalmie comme de poussées, le soin peut être renouvelé autant que nécessaire.

Un environnement favorable

Quelques précautions complémentaires appliquées au quotidien permettront également d’espacer les poussées.

 D’abord, voici quelques conseils au sujet de votre maison :

  • Faire la chasse aux acariens, qui sont allergènes. Concrètement, cela signifie passer l’aspirateur très régulièrement, passer fréquemment les draps rideaux et doudous à la machine à laver, installer un matelas anti-acariens…
  • Éviter l’air trop sec, qui accentue la sécheresse de la peau. Les réflexes : aérer quotidiennement les pièces, utiliser des appareils humidificateurs, poser un verre d’eau sur le radiateur, installer des plantes vertes

 Ensuite, il est important de bien choisir les habits de votre bébé Choisir les habits peut également aider bébé :

  • Éviter les matières synthétiques, la laine trop rêche et utiliser plutôt des matières naturelles comme le coton ou le lin,
  • Privilégier les coupes amples qui réduisent les frottements des vêtements.

 Enfin, pour la toilette, douche ou bain, il est recommandé de choisir un produit lavant non agressif, sans parfum, et nourrissant, spécifiquement développé pour bébé et enfant et pour leur peau fragilisée. Gel ou huile, à vous de décider. Un shampoing mousse très doux, qui nécessite peu d’eau pour le rinçage, peut également être très pratique.